Yaacobi et Leidental

Yaacobi et Leidental

YAACOBI ET LEIDENTAL

•••

Une femme, deux hommes. Ou plutôt un homme, une femme, un homme. Trois individus qui se trouvent, se perdent, se cherchent, se déchirent, se pansent, se pensent, se projettent et se jettent… sans aucune censure !
Parce qu’Il éprouve pour Elle un amour sincère et désintéressé : « Dans une heure ou deux, si je m’applique bien, je serai fou d’elle. »
Parce qu’Elle dit tout haut ce qu’Elle pense tout bas : « Demain, je répondrai favorablement à sa demande en mariage. J’aurais tort de me priver, il respire la sécurité et je suis sûre qu’il m’obéira au doigt et à l’oeil. »
Parce que l’Autre l’a séduite en gagnant la course : « Elle : La vitesse avec laquelle tu as ramassé mon gant m’a beaucoup impressionnée.
Lui : il est indéniable que je suis très rapide avec les femmes. »
Et surtout parce qu’il y a l’homme et la femme disséqués à travers leurs contradictions et qu’ils nous ressemblent… ou pas ?
Apartés cruels et dialogues rythmés par des chansons loufoques, « Yaacobi et Leidental » n’apporte en guise de réponse à la question du sens de la vie qu’un rire salvateur !

•••

Mise en scène : Emmanuel Guillaume
Avec Cécile Delberghe, Pierre Poucet, Gaël Soudron
Direction musicale : Eloi Baudimont
Création lumières : Serge Bodart
Décor et accessoires : Pauline Picry et Pierre Legrand
Costumes : Justine Drabs
Assistanat : Robin Van Dyck
Avec le clin d’œil de Eric De Staercke
Texte français de Laurence Sendrowicz, Yaacobi et Leidental in Théâtre Choisi I, Comédies. Editions Théâtrales, éditeur et agent de l’auteur.
Le carrousel vient de Manèges d’autrefois
jvc-attractions.com

•••

1-
RÉALISATION : Alizée Honoré
IMAGE & MONTAGE : Thomas Beauduin

2-
Extrait de la captation réalisée le 31 octobre 2013 aux Riches-Claires
RÉALISATION & IMAGE : Alizée Honoré
MONTAGE : Thomas Beauduin